Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Col de Prato : La huitième journée Marcelle Conrad

 

 

 

L'association Marcelle Conrad organise le 17 Juillet prochain la huitième journée Marcelle Conrad. Un rassemblement est prévu au col de Prato pour, à la faveur de quelques heures, célébrer la femme et la botaniste, celle qui a œuvré toute sa vie pour la Corse, son terrain d'études privilégié. Mais c'est l'association qui porte son nom qui en parle mieux sur son site.

Née à Paris, Marcelle Conrad a, dès son enfance, été attirée par la nature.

Passionnée très tôt par la Botanique, elle a consacré toute sa vie à l'étude des plantes et à la conservation de leur milieu. 

Arrivée en Corse en 1924, elle a été, de par son expression même, « littéralement envoûtée » par la richesse de la végétation et la beauté des paysages, et s'y est fixée définitivement. 



Restée en correspondance continue avec le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris et avec de nombreux botanistes français et étrangers, elle devint membre de la Société Botanique de France et en reçut le Prix du Conseil pour son œuvre majeure Flora Corsicana Iconographia (1987). 



Toujours disponible, elle a apporté sa connaissance approfondie de la flore insulaire à beaucoup d'éminents chercheurs, les accompagnant sur le terrain et devenant leur amie. De plus en plus convaincue de l'urgence absolue d'une prise de conscience dans le domaine de la protection du milieu naturel, elle s'est investie dans cette entreprise, bien avant que l'on ait créé le  mot  "Environnement"   tel qu'il est utilisé de nos jours.
Pédagoque née, persuadée que la protection passe par la connaissance, elle a multiplié les conférences, les écrits et les interventions au sein d'associations et d'organismes publics ou privés. 



Jusqu'à la fin de sa vie, elle a captivé son auditoire par sa science, mais aussi par les multiples anecdotes recueillies auprès des bergers et des personnes rencontrées au cours de ses pérégrinations dans les villages et la montagne: on peut dire que, dans ce domaine, elle a été une pionnière de l'ethnobotanique. 



Douée d'un talent d'aquarelliste, elle est l'auteur admiré de plusieurs centaines d'aquarelles de plantes, dont celles qui illustrent son ouvrage sur les plantes endémiques de Corse. 



Décédée le 16 août 1990, Marcelle Conrad reste une référence pour l'étude de la flore de la Corse dans les milieux scientifiques, et davantage encore dans le domaine de la protection des milieux naturels et humains.

Le programme de la journée

Écrire commentaire

Commentaires: 0