Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Théâtre de Bastia : Le programme éclectique de la saison 2011-2012

Delphine Ramos, Valérie Bascoul, Francis Riolacci et Frédérique Flori
Delphine Ramos, Valérie Bascoul, Francis Riolacci et Frédérique Flori

Francis Riolacci,a djoint au maire de Bastia, en charge de la culture, entouré de Véronique Bascoul, directrice des affaires culturelles, Frédérique Flori, chargée de mission et Delphine Ramos ont présenté jeudi en fin de soirée le programme 2011-2012 aux quelques-uns des 800 abonnés du théâtre  municipal qui a accueilli plus de 10 000 spectateurs l'an dernier Un programme éclectique qui devrait satisfaire beaucoup de monde.

Le Théâtre de Bastia fêtera cette année le 30e anniversaire de sa réouverture en 1981. Une date importante pour la vénérable institution bastiaise, qui pour l’occasion, s’offre une cure de jouvence nécessaire et méritée. Une fermeture de quatre mois pour travaux, prélude à une nouvelle ère, pour accueillir le public bastiais dans les meilleures conditions possibles et faire rentrer le théâtre de plein pied dans la modernité.

30 ans, le bel âge pour amorcer une remise en question…avant d’arriver à maturation. A ce titre, la programmation s’efforcera de suivre une ligne directrice exigeante où qualité et diversité vont de pair avec l’élargissement et le renouvellement des publics. Enfin, cette saison 2011-2012 sera marquée par l’ajout de deux nouveaux types de manifestations : un cinéma concert et un concert de musiques actuelles.  
Au programme 2011-2012, il y en aura pour tous les goûts.
Jugez plutôt.

L'Opéra
Comme en 2010, le Théâtre de Bastia ouvrira sa saison avec un spectacle lyrique, tout particulièrement concocté pour le 30e anniversaire de la réouverture du Théâtre par Robert Girolami, chef d’orchestre bastiais et directeur musical associé de l’Orchestre Philharmonique National de Sibiu.  Robert Girolami, qui dirigea une Traviata mémorable au Théâtre en 1981, et ses 50 musiciens, accompagneront des solistes prestigieux dont Michelle Canniccioni, soprano à la réputation mondiale et enfant de Bastia.
 

 

Le soutien à la création insulaire
Le Théâtre de Bastia fait de sa politique de soutien aux compagnies et associations insulaires, une priorité. Les troupes d’U Teatrinu et d’Orlando Furioso nous offrent chaque année une création qui puise dans l’inconscient collectif insulaire, comme une exaltation de notre méditerranéité.  Les partenariats avec les festivals E Teatrale, Jazz Equinoxe et Plateforme Danse sont également maintenus et renforcés.  

Les nouveautés
Le Ciné-concert fait son entrée au Théâtre ! Un classique du cinéma muet Metroploils  (Fritz Lang – 1927) sera présenté sur une nouvelle création  musicale du pianiste bastiais, et professeur au Conservatoire Henri Tomasi Pierre Reboulleau. L’occasion de présenter une œuvre phare du patrimoine mondial du 7e Art dans le cadre prestigieux du Théâtre et d’amener ainsi à Bastia une manifestation cinéphile et originale. Enfin, notre scène s’ouvre aux musiques actuelles (en dehors des Musicales) en accueillant le jeune chanteur/auteur/compositeur Forent Marchet, dont le 3e album Courchevel confirme son statut d’orfèvre pop et de peintre acéré de la société française. Cet héritier d’Alain Souchon se produira pour la première fois en Corse après une longue tournée hexagonale de 120 dates.  
 

 

Les classiques
Le Théâtre de Bastia consolide ses relations de confiance et d’amitié avec la Comédie-Française en accueillant de nouveau la troupe en tournée avec Le mariage comédie absurde de Nikolaï Gogol. Un partenariat est en cours, initié par Francis Riolacci lors de la venue de Muriel Mayette, administrateur de la Comédie-Française. Pour faire du Théâtre de Bastia un véritable lieu d’échange et de partage, des masterclass seront organisés avec des Comédiens-Français avec les classes théâtres du Lycée du Fango et certaines compagnies insulaires. Philippe Torreton, ancienne figure emblématique du Français, viendra jouer Hamlet à Bastia sous la direction de Jean-Luc Revol, dix-sept ans après avoir incarné le prince Danois sur la scène du théâtre Richelieu. Nous accueillerons également la création en tournée de Tartuffe avec l’affrontement de deux monstres de la scène Claude Brasseur et Patrick Chesnais. La littérature du Nouveau Monde sera également présente avec Des souris et des hommes de John Steinbeck, une pièce forte avec des personnages devenus mythiques. Enfin Annie Duperey,  Sara Giraudeau et Rufus égayeront le tout avec Colombe de Jean Anouilh, dans une mise en scène de Michel Fagadau


Les contemporains

Bastia s’ouvre aux jeunes artistes en accueillant la compagnie Minus et Cortex avec Le repas des fauves, une pièce en forme de jeu de massacre jubilatoire et succès surprise de la saison. L’immense Jean-François Balmer donnera vie au monarque préféré des Français, Henri IV, dans un texte original et une mise en scène de Daniel Colas. Et Gwendoline Hamon (petite fille de Jean Anouilh)  et Frédéric Diefenthal feront revivre sur les planches les fantômes de Dustin Hoffman et Meryl Streep dans l’adaptation théâtrale de Kramer contre Kramer d’Avery Corman. En ouverture du festival E Teatrale, la pièce coup de poing Gomorra adaptée de l’œuvre de Roberto Saviano, fera souffler un vent napolitain explosif sur le Théâtre, avec cette œuvre présentée dans sa langue d’origine et sur-titrée en français. La fascinante Marie-Claude Pietragalla reviendra à Bastia pour notre plus grand plaisir, nous présenter son solo La tentation d’Eve. Enfin, dans le cadre de la manifestation Plateforme Danse, nous serons très heureux et honorés de recevoir dans nos murs la grande chorégraphe contemporaine Mathilde Monnier, dont la compagnie se produira pour la première fois en Corse avec l’une de ses dernières créations Tempo 76.

Les spectacles tout public et le divertissement
Après avoir accueilli en janvier dernier la troupe d’Antonio Gadès, le théâtre s’ouvre de nouveau aux rythmes sud-américains explosifs avec la compagnie Che Malambo qui revisite le folklore argentin avec un grand souffle de folie et d’énergie. Toujours en Amérique, mais du Nord cette fois,  Footloose, adaptation du film d’Herbert Ross (1984) qui révéla Kevin Bacon, nous entraînera pour un soir à Broadway avec 15 chanteurs-comédiens et 5 musiciens, pour cette première adaptation en français de la comédie musicale de Kenny Loggins.
Il est l’une des voix les plus connues de France,. Yves Lecoq, pilier des Guignols de l’Info, est en tournée en France avec son Impolitic show et passera par Bastia pour une soirée débridée ou musique et rires se mêleront.

Le programme a été présenté jeudi à une partie des 800 abonnés et des 10 000 spectateurs qui ont suivi le prrogramme de la saison écoulée
Le programme a été présenté jeudi à une partie des 800 abonnés et des 10 000 spectateurs qui ont suivi le prrogramme de la saison écoulée

Le pogramme

Écrire commentaire

Commentaires: 0