Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Mgr Jean-Luc Brunin nommé évêque du Havre

Mgr Jean-Luc Brunin, évêque d’Ajaccio, a été nommé vendredi  par Benoît XVI, évêque du Havre annonce sur son site le journal La Croix. Il succède à Mgr Michel Guyard, qui avait atteint le 19 juin dernier 75 ans, âge où les évêques doivent présenter leur démission au pape. Mgr Brunin était devenu évêque d’Ajaccio en 2004.

Né le 14 janvier 1951 à Roubaix (Nord), ce fils d’ouvrier textile, prêtre en 1981 pour le diocèse de Lille, a longtemps exercé son ministère pastoral dans le monde ouvrier du secteur sud de Roubaix. Il a été coordonnateur de la Mission ouvrière pour la zone de Roubaix de 1992 à 1995.

Professeur de théologie au séminaire de Lille et professeur de théologie pratique à la faculté de théologie de l’Institut catholique de Lille de 1986 à 2000, il était devenu, en 1995, supérieur du séminaire interdiocésain de Lille-Arras-Cambrai.

Nommé évêque auxiliaire de Lille en 2000, il était devenu évêque d’Ajaccio en 2004. Membre du Conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France, il est aussi membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des itinérants, à Rome.

Détaché en 1974 du diocèse de Rouen, le diocèse du Havre compte 428 200 habitants, 50 prêtres en activité et 19 diacres permanents. Mgr Brunin sera son troisième évêque, après Mgr Michel Saudreau (1974-2003) et Mgr Michel Guyard (2003-2011).

"Quitter la Corse ne se fait pas sans souffrance"
Dans le message qu'il a transmis au dicoèse du Havre, Jean-Luc Brunin ne manque pas d'évoquer la Corse en ces termes.

"Le Saint-Père a accepté la démission que Mgr Michel Guyard, votre évêque, lui a présentée. Il m’a appelé à quitter le diocèse d’Ajaccio dont j’étais l’évêque depuis sept années, pour venir vous rejoindre comme évêque du Havre. Quitter la Corse, vous l’imaginez, ne se fait pas sans souffrance. Je laisse une Eglise engagée sur de nombreux chantiers qui doivent permettre d’engager résolument une démarche de « nouvelle évangélisation », selon le Projet Pastoral Diocésain promulgué en mai 2010, lors du Rassemblement Diocésain « Ecclesia in Corsica ». Mais l’évêque n’est jamais qu’un serviteur quelconque, c’est l’Esprit qui guide et entraîne l’Eglise sur les chemins de la mission."

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    PIETRI don Vincent (vendredi, 01 juillet 2011 16:37)

    Il en est des évéques comme des Préfets. 3 petits tours et s'en vont
    A quand une politique à long terme, seule garante d'un résultat