Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Tao-By enflamme la fête de la musique de Calvi

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

Calvi va vivre mercredi à l'heure de son festival de jazz. Un festival qui chaque année s' ouvre officieusement par la traditionnelle fête de la musique.
Pour cette édition 2011, la municipalité de Calvi a décidé d'offrir au public un spectacle de grande qualité en donnant « carte blanche » à son roi des nuits calvaises, Tao-By.
Une initiative qui a eu pour première conséquence de faire sortir les vieux calvais en mal de nostalgie des années 80.

Dès 21h30, mardi soir, au pied des remparts, le théâtre de verdure était pris d'assaut par les locaux mais aussi les nombreux vacanciers.
Fidèle à lui-même, Tao-By a puisé dans son immense répertoire afin que chacun y trouve son bonheur.
On retiendra parmi les titres : Opium, A Castellucciu, Pavillon 83, Fortunatu, Mon amant de Saint-Jean, le fils du coiffeur, Chimia négre de l'ami Mallory, O catarinetta....
Avec son complice Franck Nello, ancien leader du groupe des Pères verts peppers, Tao-By n'a pas manqué tout au long de la soirée de parodier de nombreuses chansons connues. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que le public « chaud bouillant » en redemandait.
Et comme les nuits sont trop courtes pour Tao, les invités du king ont répondu sans sourciller à la demande.
Une folle nuit qui restera à n'en point douter dans les annales.

Cinthia Saint Ville et Panam Panic en ouverture du festival de jazz

Mercredi, place donc au festival de jazz de Calvi avec dès 18h30 à l'oratoire Saint-Antoine dans la citadelle, l'école de musique U Timpanu qui présentera son travail de l'année.
Dans le même temps, à l'amphithéâtre, sur le port de Calvi, la ravissante Cynthia Saint-Ville nous fera vibrer avec son « 'New project » dont elle a signé les arrangements, musiques et paroles.
En soirée, à 21h30, retour au théâtre de verdure au pied des remparts de la citadelle avec une soirée Jazz électro avec en vedette le groupe Panam Panic cher à Robin Notte et Max Pinto.

Écrire commentaire

Commentaires: 0