Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ce que la Corse attend de Michel Mercier

Michel Mercier, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés se rend jeudi en Corse pour inaugurer le palais de Justice, rénové, d'Ajaccio et visiter les établissements pénitentiiares de l'île. Une visite qui, sur fond de contestations diverses, risque d'être un peu plus animée que celle de Bruno Le Maire la semaine dernière.

Le ministre de la Justice devra aborder d'un même front plusieurs problèmes.
Il y a tout d'abord celui des détenus et celui de leur rapprochement.
Les associations de soutien aux détenus attendront aussi que le garde des Sceaux s'exprime sur les points qu'elles dénonçaient il y a quelques jours encore devant Casabianda.

Et la liste des  revendications est longue.
Elles montrent du doigt le non-respect des engagements concernant les détenus corses,  le non-rapprochement, l'absence de parloirs  et des incidents qui "seraient volontairement créés à Borgo pour empêcher de nouveaux rapprochements".
Et est-ce qu'il y en aura d'autres?
Dès lors se pose la question de savoir si Borgo  sera en mesure d'accueillir de nouveux détenus rapprochés.
Mais, on le sait, il n'y a pas que Borgo.
Casabianda, aménagé, que Michel Mercier visitera de long en large, ne pourrait-il pas suppléer un site de Borgo parvenu à saturation ?La question a, déjà, été posée.
En fait jeudi Michel Mercier pourrait, au terme de la visite des deux établissements annoncer quelques aménagements susceptibles de faire descendre, sur ce plan, la tension de plusieurs tons. Mais cela est loin d'être acquis.
En revanche, cela est sûr, Michel Mercier, , fera le point sur la réhabilitation de la maison d'arrêt d'Ajaccio, qui n 'est pas un luxe, mais peut-être évoquera t-il aussi le projet (oublié?) de construction d'un nouvel établissement en Corse-du-Sud.
Mais en attendant la réhabilitation de l'une et la réalisation de l'autre, l'Administration pénitentiaire doit faire face à des situations qui ne sont pas toujours faciles.
Le personnel qu'il aura l'occasion de recnontrer ne manquera pas de lui faire savoir
Michel Mercier trouvera t-il  les mots et les moyens de nature à les motiver bien plus qu'ils ne le sont?
Rien n'est moins sûr.

Le programme de la visite

10 h eures : Arrivée à la maison d'arrêt d’Ajaccio

- visite de la détention (pool presse)

- présentation de l'opération de réhabilitation

- visite des locaux du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP)

11 heures : Arrivée au palais de justice d'Ajaccio

- dévoilement de la plaque inaugurale

- visite des locaux

- discours du Garde des Sceaux

14h40 : Visite de l'établissement pénitentiaire de Casabianda

- Présentation d'un plan d'ensemble présentation dans le bureau du directeur

- Visite du centre de détention :

- visite de l’unité de consultations et de soins ambulatoires (UCSA)

- visite du « Moulin » (lieu de stockage des cultures et de transformation de la

production céréalière de la ferme)

- visite de la porcherie (hangar d'élevage des bovins et de porcs)

- visite de la bergerie

17h10 : Arrivée au centre pénitentiaire de Borgo

- visite de « l’accueil des arrivants »

- visite du quartier maison d'arrêt

- rencontre avec les représentants du personnel

Écrire commentaire

Commentaires: 0