Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Catastrophe de Furiani : 19 ans déjà…

Dix neuf ans près la catastrophe qui a plongé toute la Corse dans l'affliction, l'émotion est toujours très forte quand les survivants de la tragédie, les parents, les familles et les amis des 18 disparus et des milliers de blessés, se rassemblent devant la stèle qui à Furiani perpétue le souvenir du drame qui s'est joué ici le 5 Mai 1992 avant la demi-finale de la coupe de France SCB-Marseille qui ne s'est jamais disputée. Ce fut encore le cas jeudi après la messe célébrée à la mémoire des défunts à l'église Sainte-Marie.

Un après-midi de recueillement donc comme tous les ans à la même date avec cependant cette année la sanctuarisation - appréciée - de la stèle voulue par Testa Mora avec à sa tête Jean-Michel Canazzi qui présida aux destinées de l'association créée au lendemain de la catastrophe, et réalisée avec le Sporting club de Bastia, dont la mobilisation a été impressionnante pour la cérémonie, et la CA de Bastia.
Mais au-delà l'émotion, les larmes, le silence ont dominé autour de la stèle abondamment fleurie par tous ceux qui ont été directement touchés par le drame.
Dans ces circonstances les mots les plus chalereux soient-ils ne sont d'aucune utilité.
Il ne reste qu'à s'incliner devant la plaque de marbre noir sur laquelle sont inscrits, pour l'éternité, les noms des malheureuses victimes de l'une des plus grandes catastrophes que la Corse a connu.

Écrire commentaire

Commentaires: 0