Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Échecs : Léo Battesti, celui par qui le… succès est arrivé

Il est celui par qui le… succès (des échecs!) est arrivé. En effet, du jour où Léo Battesti est tombé… dans la discipline, il n'a eu de cesse de la faire avancer sur l'Ile et ailleurs. Aujourd'hui le bilan qu'il présente est exceptionnel. Un petit point à l'heure où, en Balagne, le rideau se lève le 8e open internaziunale

- Deux champions de France en trois ans, près de 6 000 licenciés, des tournois de haut niveau dans toute la Corse : jusqu'où vont aller les échecs sur l'Ile?
- La demande est tous les jours un peu plus forte et nous pourrions être trois fois plus nombreux, si les politiques nous en donnaient les moyens.
Mais je pense que cela ne va pas tarder : lors d'une porochaine session de l'assemblée de Corse - le 23 Mai - le dossier des échecs va venir en débat.
Il devrait nous permettre de faire face, en partie, au succès grandissant des échecs dont les vertus socio-éducative  - ceci explique peut-etre cela - sont incontestables.
- Vous vous souvenez de vos débuts ?
- Après avoir tiré un trait sur ma vie politique je me suis essayé aux échecs avec mon fils. A l'époque il y avait des clubs à Bastia, avec 30 à 40 licenciés, et à Ajaccio avec encore moins d'adhérents. En fait il y avait un cercle de joueurs qui évoluait, entre initiés, sans stratégie de développement.
- La suite ?
- Vous la connaissez. Le rapprochement avec le monde scolaire et le lien avec les clubs. Le mouvement a fait tâche d'huile.  Beaucoup de pays comme les Etats-Unis, le Brésil ou l'Afrique du Sud, pour ne citer que ceux-là, se sont inspirés de notre exemple et nous en sommes très contents…

- Vos objectifs ?

- Nous ne courrons pas après des objectifs. Nous voulons plus simplement  que le phénomène se développe avec des structures indispensables pour le faire, et des moyens pour avancer.
Aujourd'hui les échecs, c'est comme une petite respiration dans une société insulaire qui en a bien besoin. La discipline cultive des notions de respect et de valeur, qui n'existent plus beaucoup,  dès lors il faut continuer à travailler pour en faire une activité majeure.
- Un dernier mot sur l'Open internaziunale di Balagna?
- Il s'agit l'un des plus beaux tournois de Corse avec plus de cent joueurs dans l'épreuve majeure (une vingtaine de titrés et six Grands Maîtres internationaux) et plus de cinquante jeunes. En fait peu de tournois peuvent prétendre à un tel niveau. Et avec sa dotation de 15 000 €, l'Open de Balagna s'affirme comme l'un des plus importants dans le calendrier international.

Écrire commentaire

Commentaires: 0