Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Foule aux obsèques de Marie-Jeanne Bozzi

Une foule de parents, d'amis et d'élus, trop nombreux, pour être accueillis dans la petite église de Porticcio, a assisté lundi aux obsèques de Marie-Jeanne Bozzi assassinée jeudi dans la même localité.

L'office a été célébré par trois diacres en l'église Saint Jean-François Régis à Porticcio, station balnéaire de de Grosseto-Prugna dont Marie-Jeanne Bozzi avait été le maire de 2001 à 2008.

Dans son homélie, le diacre Antoine Peretti a exhorté les Corses à "trouver les solutions pour que le fleuve de sang qui inonde notre île s'arrête".

Le diacre Antoine-Marie Bastelica a rappelé le caractère "pieux" et "chaleureux" de la défunte.

Auparavant, plusieurs centaines de personnes ont assisté à la levée du corps au domicile de la famille Bozzi, à l'entrée de Porticcio.
A l'heure de l'inhumation proches, parents et amis avaient du mal à contenir leur émotion et se demandaient encore qui et pourquoi avait pu ainsi attenter à la vie de Marie-Jeanne Bozzi.
Les mêmes interrogations s'imposent désormais aussi aux enquêteurs de la Jirs, en charge de ce nouveau dossier sanglant.

Écrire commentaire

Commentaires: 0