Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Thierry Debès : "Gagner au moins un match à l'extérieur"

Après une semaine folle, où  l’ACA a engrangé 4 des 6 points possibles, manquant même d’un rien le coche à Tours, le capitaine et gardien d’expérience Thierry Debès nous donne ses impressions à froid sur ces deux derniers matchs, et évoque les deux prochains. Petit focus sur la fin de saison palpitante qui attend les Oursons… 
 

 

Thierry, après ce match de Tours, où on peut dire que l’ACA perd 2 points dans les dernières secondes, cette réaction contre Grenoble est bénéfique pour le moral, même si on peut le dire, ce n’était pas évident face à la lanterne rouge… 

« Non, ça a été un match très compliqué. On est revenus avec beaucoup de frustration de Tours, et aussi beaucoup de fatigue. On savait que ça allait être difficile, c’est pour ça qu’on voulait ouvrir rapidement le score pour ensuite être tranquilles, mais ça n’a pas été le cas. On a vu que ça s’est joué à rien sur la fin, et heureusement, on est récompensés de nos efforts en prenant ces 3 points. » 

Lundi prochain, il y a un déplacement chez le troisième (Dijon) qui va suivre, ça risque de ne pas être facile du tout physiquement. Est-ce que les retours d’Andy Delort et de Carl Medjani peuvent apporter un second souffle pour cette fin de saison ? 

« Oui, mais encore une fois, on est pénalisés par les suspensions, parce qu’on perd J.-B. (Pierazzi) à Dijon, donc il va falloir encore faire front. De plus, les matchs joués le Lundi nous font beaucoup de mal. On va jouer Dijon et Sedan dans la même semaine, donc j’espère que l’on ramènera au moins un point de Dijon, pour ensuite enchaîner avec Sedan, qui est un adversaire de taille. En cas de succès, je pense qu’on les éloignerait définitivement de la course à la montée. L’idéal serait de prendre 4 points dans la semaine, ça serait parfait. » 

On sait que l’ACA est intraitable à domicile depuis le mois d’Octobre (ACA 2-3 Nantes), il faudra prolonger cette invincibilité pour pouvoir assurer la troisième place, tout en faisant au moins des nuls à l’extérieur ? 

« Oui, on sait que c’est ce qui a fait notre force cette année, maintenant, je suis convaincu qu’on va réussir encore un coup à l’extérieur. Il nous reste quatre matchs à disputer hors de nos bases, il faudrait qu’on arrive à en gagner un des quatre. Je pense qu’on va le faire. A Dijon, ça risque d’être le plus compliqué des quatre, mais à Boulogne ou à Angers, je pense qu’on est capables de sortir un gros match et de l’emporter. Un succès à l’extérieur nous permettrait de faire un faux-pas à domicile, donc j’espère que celui-ci arrivera le plus tôt possible. Cela nous donnerait une bouffée d’oxygène extraordinaire. » 

Olivier C.

Écrire commentaire

Commentaires: 0