Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'Islam est la deuxième religion de Corse

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a signé jeudi 31 mars la circulaire d'application sur le voile intégral, qui a été envoyée aux agents de ce ministère, dont les préfets et les forces de l'ordre, la loi entrant en vigueur lundi 11 avril. Cette circulaire "donne instruction aux agents du ministère de l'Intérieur et notamment aux forces de l'ordre pour procéder aux contrôles d'identité et à la verbalisation", a expliqué le ministère.
En pleine polémique sur le débat autour de la laïcité, alors que la majorité est accusée par certains de faciliter la montée des thèses du Front National, le ministère de l'Intérieur veut clairement éviter d'envenimer les choses sur le terrain.
Reste que le débat est ouvert. Un petit point sur l'Islam en Corse et les points de vue de Jean-Luc Brunin, évêque d'Ajaccio et Jean-Jacques Bonneville, pasteur de l'église réformée après le récent débat sur la laïcité

L'islam en Corse

Les musulmans de Corse ont été évalués à 42 000 par la préfecture de Corse mais ce chiffre reste difficilement vérifiable. Il n'existe pas de recensement officiel du nombre de musulmans car l'appartenance religieuse n'est pas une variable statistique et les musulmans sont majoritairement de nationalité française.

En tout état de cause, l'Islam est la 2ème religion de Corse et 80% des fidèles sont d'origine marocaine alors que les 20% restant sont d'origine tunisienne ou algérienne. Le phénomène est rare mais on recense également des corses d'origine qui se sont convertis à l'Islam.  

L'essor de l'Islam en Corse a débuté, au cours des années 1960, par une vague d'immigration d'ouvriers principalement agricoles. Le nombre de musulman a diminué lors de la guerre du golfe en 1991, ce qui n'a pas été sans répercussion économique, mais les partants ont rapidement été remplacés par les flux migratoires suivants. 

Les lieux de cultes ont été multipliés par cinq en 10 ans.

On en compte aujourd'hui 15 dans les principales agglomérations de Corse. 2 villes seulement ne sont pas pourvues de lieux de prière : Calvi où elle n'existe pas et Bonifacio où elle a été plastiquée.

En réalité, il ne s'agit pas véritablement de mosquée selon les canons de la tradition architecturale islamique, mais tout au mieux des foyers Sonacotra, de hangars ou d'appartements aux allures discrètes et épurées.

L'Islam de Corse est constitué  principalement par des travailleurs agricoles ou des ouvriers en bâtiments ou des employés de mairie. La main d'œuvre musulmane occupe un rôle important dans l'économie Corse, notamment dans le secteur très porteur du bâtiment et des travaux publics où ils constituent l'essentiel de la main d'œuvre. 

La communauté est officiellement administrée par le Conseil Régional du Culte Musulman de Corse, instance chargée de représenter les associations gestionnaires de lieux de culte et de fait les musulmans auprès des autorités. Le CRCM prône un "islam modéré et tolérant tourné vers la tradition religieuse".  
 

Le point de vue de Jean-Luc Brunin, évêque de l'église de Corse
"L’islam n’est pas une réalité homogène. Par la rencontre et le dialogue sur la base du respect
mutuel et de la confiance, nous avons plus de chance d’appréhender une réalité complexe. Nous découvrirons très vite ceux avec qui il est possible de dialoguer et ceux qui sont fermés à tout dialogue. L’islam, tout comme le christianisme ou le judaïsme, n’est pas un problème en soi.
Ce qui peut devient problématique, c’est lorsque des individus fragilisés ou marginalisés socialement, utilisent une religion pour s’identifier et tenir une posture de rupture sociale. Tout individu est soumis aux lois de la République. Je crains que focaliser sur l’islam et les  musulmans soit contreproductif quant à la cohésion sociale. En  Corse, les relations avec les  responsables de la communauté musulmane sont ouverts et courtois. Nous aurions pourtant  avantage de choses à partager, dans l’esprit d’Assise dont Benoît XVI célèbrera le 25ème anniversaire. Chez nous, je pense que cet esprit progressera.
Nous l’avons vu avec la manifestation de solidarité avec les chrétiens en Irak."

Et de Jean-Jacques Bonneville, pasteur de l'église réformée

La laïcité est un des piliers de notre pacte républicain, un des supports de notre démocratie, un des fondements de notre vouloir vivreensemble. Veillons à ne pas dilapider ce précieux acquis » disait récemment la conférence des responsables des cultes en France (CRCF).

Une telle déclaration ne peut que réjouir le protestant que je suis. Le protestantisme de par son histoire a le devoir de dire son attachement à la laïcité (ce qui n’est pas le laïcisme). Son passé de minorité persécutée, son passé conflictuel avec un catholicisme majoritaire fortement lié alors au pouvoir l’a amené à prendre une part active dans le processus de laïcisation de l’école publique et dans l’élaboration de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat tout

comme il avait précédemment animé la réflexion et la rédaction de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen. Il est évident que le paysage religieux a changé, l’Islam en fait partie aujourd’hui au même titre que les autres.
Une lente maturation a donné des textes fondateurs à notre démocratie républicaine et fait de tous, quelques soient ses convictions, des citoyens à part entière. Il n’y a aucune raison de les remettre en question surtout pour viser une religion en particulier. Ils ont fait leur preuve en permettant à chacun d’être

dans sa fonction, temporelle ou spirituelle, et j’irai jusqu’à dire qu’ils ont ouvert au dialogue œcuménique puisqu’il n’y avait plus d’enjeu de pouvoir  pour les religions.
La diversité des identités sociales, religieuses ou non, n’est pas un danger pour la laïcité et la démocratie, l’uniformité pourrait le devenir en bridant les repères et les convictions de chacun. La séparation des Eglises et de l’Etat implique la liberté de conscience, de conviction, de culte et de religion, l’égalité entre les religions et par là-même la reconnaissance de la diversité de convictions, religieuses ou non, et la fraternité qui implique un vivre ensemble, un dialogue entre les religions, au sein de chaque religion et avec la société. L’obligation

de respect par l’Etat de la diversité religieuse devrait le conduire, selon moi, à favoriser l’acquisition, en milieu scolaire, d’une culture interreligieuse qui, au même titre que la science, les lettres ou les arts, fait partie des composantes de notre société et favoriserait le mieux vivre ensemble.
La connaissance permet d’accepter l’autre dans sa différence et de ne pas faire d’amalgame entre croyants et extrémistes pour jouer sur la peur et déconsidérer une communauté qui, majoritairement, ne demande, comme les autres, qu’à pouvoir exercer librement son culte."

Écrire commentaire

Commentaires: 12
  • #1

    Costa Christian (mardi, 28 juin 2011 22:14)

    Les Corses respectent leur pays; ceci dit je ne pense pas que des immigrés "osent" descendre de son piédestal leur drapeau pour être remplacé par un autre "étranger" comme ça été le triste cas à Toulouse à l'occasion d'un match de foot! Ne pas laisser faire un tel acte dans son pays n'est pas du racisme

  • #2

    l"algerois nantais (dimanche, 12 août 2012 02:53)

    De tout temps le corse a ete islamophobe et arabophobe depuis qu'ils constituaient une"communautee" dans l'algerie coloniale et jusqu'au plasticage de mosquees et de menaces de mort d'imams (sartene...) et aus propos arabi fora (dehors les arabes..).

  • #3

    Charles Paoli (mercredi, 02 décembre 2015 11:53)

    Lorsqu'on laissera des couillons expliciter que la Corse c'est 9 siècles de présence Maure et que le drapeau est issu de cette origine Arabo-Corse ...lorsqu'on ne fera pas de distinction entre l'AVANT décolonisation et l'APRÈS , en clair ''c'est normal d'être là, vu que nos anciens ont libéré la Corse ( non participé!)..sans spécifié que les Colonie étaient Françaises ...et l'Algérie un Département !. Alors ce jour soit l'APRÈS colonisation c'est à dire QU'ILS ONT TOUS UN PAYS INDÉPENDANT, la Corse par ses dirigeants devraient bien comprendre d'éviter le reproduire à la Française , les erreurs de Giscard et son remembrement familial et la reconnaissance de l'Islam et islamisation de notre Pays ( la CORSE) façon reconnaissance de l'Islam de France par Sarkozy ... A savoir qu'il y'a pas un islam de France , mais un seul Islam, un seul Coran avec ses versets déversant la haine , le droit de martyriser la Femmes le droit de tuer, de massacrer tout ceux n'étant pas dans leurs visions de la connerie d'Allah !; Ceci dit , la France comme la Corse n'est pas obligé de conserver les travailleurs en fin de contrat ...pourquoi les nationaliser , pour qu'ils aient deux identités , deux drapeaux et l'islam par dessus tout !...PERSO, j'espère que les politiques corses comprendront de les restituer à la France ( vu Français) en tant opportun et que la Corse et les corses puissent comprendre que le KOSOVO pourrait leur arriver ( précisions : cette Terre avait accepté une immigration venue d'Albanie, de moins de 5 pourcent , il sont devenu majoritaire , au point d'obtenir l'indépendance , dont la France a été le premier Pays à reconnaître !) ... , certains Corses moins modérés expriment '' la Pacification par le vide ...j'exprime un mot de plus par le vide ''reconstitué'' par une immigration imposée !; Je puis comprendre que le business ait besoin de main d’œuvre , mais sans pour autant laisser croire qu'ils seraient aptes à posséder Terre et Nationalité Corse ...mais il faudrait l'exprimer posément à cette immigration...qu'il faudra bien qu'ils retournent en France ... Bref pour l'instant la Corse est paraîtrait-il Française ( reste à le prouver!) comme je dis, c'est aux Corses de sol à décider et non pas aux corses du continent ( nos chers news Français votent en leurs Pays d'origines, à l'identique des Français expatriés lesquels ont double nationalité et ...peuvent foutre la merde par leurs votes en un lieu ou ils ne résident point ...faut le faire ( idem risque pour la Corse !) . Dernier message ....si vous voulez réellement voir ce que vaut un immigré très en attache à la Corse , à la France ....demandez lui de ne plus arborer, lire le Coran tant qu'il y'aura les trop fameux versets à la cons fait pour les cons , lesquels feront passer l'islam avant tout ... et tous repartiront en leurs pays d'origines ou un des 57 Pays musulmans ...avec autant de pays posez vous la simple question du pourquoi chez vous, chez nous !.
    Corses vous avez oublié votre propre Histoire , le temps des castrations, des enlèvements de Femmes et Enfants , des razzias , des déportations des derniers fiefs Maures du continent ... vers la Corse etc ... Fuyant l'Espagne, remontant jusqu'à Poitiers et redescendant en Sud de France .... avec pour les contenir l'obligation de se convertir au catholicisme ( permettant à certains de partir... voilà un exemple !) ... 150 Ans de présence, de villages pillés, brûlés n'autorise pas aux descendants arabes dont plus de 90 pourcent sont musulmans de développer une quelconque ''participation et droits'' d'être sur le sol Français et Corse et ....de nous imposer leurs us et coutumes ainsi que vestimentaire et prochainement l'étape finale la religion islamique .....dont il ne peut y avoir une modérée pleine d'amour comme certains développent à souhait , mais une seule passant au dessus de la laïcité , du droit de nos Peuples libres de ne pas se faire emmerder par d'autres !. Bonne journée et Corsu veillez aux grains !!!

  • #4

    DUFOUR (lundi, 15 août 2016 09:17)

    la corse finira comme chypre; coupée en 2!!!cela ne date que de1974
    le musulmans n'etaient que 18%
    ON N EN PARLE PAS;bien sûr
    bientôt ;il sera trop tard!!!!

  • #5

    Corsaire (mercredi, 17 août 2016 23:25)

    Encore un qui mélange l histoire et son ego

  • #6

    GEORGES (lundi, 19 septembre 2016 19:29)

    ARABI FUORI
    CORSES DEFENDEZ VOUS LES FRANCAIS NE SAVENT PLUS LE FAIRE

  • #7

    Poli (dimanche, 26 février 2017 12:53)

    Paoli tu dis n importe quoi corse du continent qui quoi ???Tu t es pris pour qui ..Ta pas de famille sur le continent ou tu les renies un corse de sang corse est un corse il ne suffit pas d y naître pour l être la vrai corse appartient en toute logique au maquisard donc si tu v parler avec des différences ....Les corses qui pensent comme toi ont souvent des origines génoises....Moi aussi je ne veut pas d invasions ou autre ...Sur notre île mais dis moi les genois ils ont pas fait de mal dans nos villages ta oublié ou tu V en parler ...Tu es un ignorant ont parlent pas comme ça des autres corses du continent comme tu dis ce sont nos familles notre sang et pas des étrangers .......

  • #8

    Camunda Ruggiu (dimanche, 11 juin 2017 19:20)

    En réponse à Mr Charles Paoli,
    Monsieur je vous remercie de votre post absolument remarquable et veridique.
    Je crains pour l'avenir de nos enfants et de notre pays. ( la Corse bien entendu)
    Défendons nous, il est hors de question de devenir Chypre , et comme vous le dites si bien , demandez leur de ne plus arborer leur drapeau, de ne plus lire leur satanique Coran, et j'ajouterai de ne plus porter burqa et burqini .
    Bref la Corse comme la France et comme le monde entier est foutue à cause des sans couilles qui se laissent envahir sans mot dire

  • #9

    im (jeudi, 22 février 2018 23:19)

    Qu'on les renvoie tous sur le continent

    La corse appartient aux corses, un musulman ou arabe ne sera jamais corse et n'a rien a foutre sur cette ile

  • #10

    edmond (lundi, 26 février 2018 17:14)

    rispundimu à a Corsica, hà amatu è vi daraghju, assai Stranger hè più corsu di u Corsican veru cum'è dichjaratu
    Sò corso da a me avana, aghju avellu l'amore Corsu più ca una Corsa
    hè micca abbastanza per avè un sounding Corsican! esse in Corsica
    Salute à voi tutti chì amanu u corsu è u rispettu

  • #11

    Elyome (lundi, 02 avril 2018 20:39)

    Merci de resister la France elle s est pliée

  • #12

    Laraison (dimanche, 11 août 2019 15:20)

    Je pensait que les corses pour la plupart étaient chrétiens , et bien pour des chrétiens je vous trouve bien haineux et intolérants pourtant dans votre religion chrétienne le respect est très important envers toutes les races quil soit hindou, musulman , ou bien juifs et j en passe....
    La terre appartient à tout le monde.
    peut importe la race quil est, cest pas vous qui l'ai crée la terre . Cest pas vous qui décident qui il y aura sur votre territoire!
    Ensuite le burkini vous dérange , cette simple tenue qui ressemble à une tenue de plongée ?
    Mais vos femmes qui bronzent les seins nue sur la plage en présence d 'enfants , ça sa choque personne?
    Je trouve que ça ne donne pas un très bonne exemple pour les prochaines générations dans 10 ans , qu'Est ce que ça sera?
    Enfin bon, cest vos idéologies de gens ignorants pour certains qui vous rend haineux .
    Arrêtez les amalguames sur les musulmans!
    Le terrorisme n est pas une religion.
    Le prophète Jésus à enseigner comme Muhammad un message de paix et d espoir pour l humanité!
    �❤