Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Haute-Corse : Joseph Castelli comme prévu

Joseph Castelli
Joseph Castelli

Joseph Castelli : 19 voix, Ange Fraticelli : 7, une non-participation (Luc-Antoine Marsily) et un vote blanc : il n'a pas fallu plus de quarante minutes au conseil général de Haute-Corse pour trouver un successeur à Joseph Castelli, déjà à ce poste, au terme de la dernière mandature.

On n 'a pas traîné, jeudi matin, dans l'hémicycle du conseil général de la Haute-Corse. Mais même si on est allé vite, on a pris le temps de saluer, comme il se doit et avec beaucoup d'émotion, la mémoire de Dominique do Domarchi "un ami, un maire, un proche" ainsi que n'ont pas manqué de le souligner Paul Peradi, doyen de l'assemblée, qui a présidé la séance inaugurale avec Pierre Simeon de Buochberg, benjamin de l'assemblée à ses côtés, puis, un peu plus tard, Joseph Castelli, élu pour trois ans à la tête de la collectivité départementale.
A l'heure de l'installation de la nouvelle assemblée aucun élu, comme bien l'on pense, ne manquait à l'appel.
Les plus entourés?

Les nouveaux venus dans l'hémicycle Ange-Pierre Vivoni (Sagro-di-Santa Giulia), Pierre Simeon de Buochberg (Prunelli-di-Fiumo'bu) et  Jean-Marie Vecchioni (Altu-di-Casaconi).
Congratulés ?

Les réélus au second tour : Jean Castellani, Claudy Olmeta, jean-Louis Milani.
Puis on est passé aux choses sérieuses. A l'allocution pleine d'émotion et de gravité du nouveau doyen de l'assemblée, à la minute de silence observée à la mémoire de Dominique Domarchi, puis à, l'appel de candidatures pour la présidence.
A gauche pas de surprise : la majorité départementale proposait Joseph Castelli.
Dans l'opposition, c'est Ange Fraticelli qui était désigné.
A l'heure du scrutin Antoine-Luc Marsily annonce sa non-participation.
Les résultats ?
On les connaît.
Dès lors, rien ne s'opposait au retour de Joseph Castelli sur le perchoir départemental.
En quelques mots, desquels ont transpiré "la grande émotion , la fierté et la gravité", sentiments sous lesquels va être placé sa mandature, Joseph Castelli a proposé aux élus de la collectivité de tarvailler sans relâche et au-delà des clivages politiques à l'intérêt général. " Après la joute démocratique, le terrain nous attend" a t-il souligné avant de s'attarder sur le calendrier des tâches à venir.
Seul hiatus de la matinée : l'intervention sur les bancs de l'opposition de Claude Flori qui, en écho à la perspective présidentielle d'inclure au sein de la commission départementale tous les conseillers généraux, a indiqué à l'assemblée que cette opposition ne présenterait aucun candidat.
"A votre avènement en Novembre dernier vous aviez déjà fait allusion à la collégialité et à l'ouverture à l'opposition. Aujourd'hui, en raison sans doute de votre écrasante majorité vous allez contre voplans".

Réponse de Joseph Castelli : " L'ouverture se fera par ailleurs et ultérieurement".

____________________________                    ________________________________

Commission permanente

Président : Joseph CASTELLI
Vice-Presidents :
CD PADOVANI Jean-Jacques
MATTEI Hyacinthe
RAFFALLI Jean-Baptiste
ORLANDI Francois 
CALLONI Eric
GIUDICI Francis 
PERALDI Paul
MANCINI Pierre Marie
COSTA Jacques
Membres :
FLORI Claude
CASTELLANI Jean-Baptiste
DOMINICI Jean
FRATICELLI Ange-Joseph
GHIONGA Pierre
GRIMALDI Ours-Pierre
GUGLIELMACCI Jean-Toussaint
GUIDONI Pierre
MARSILY Luc Antoine
MARTELLI Joseph
MEZZADRI Michel
l\lILANI.Tean-Louis
NICOLAI Pierre Louis
OLMETA Claudy
SIMEON DE BUOCHBERG Pierre
VANNUCCI Dominique
VECCHIONI Jean Marie
VENDASI Jean-Jacques
VIVONI Ange Pierre
ZUCCARELLI Henri

Écrire commentaire

Commentaires: 0