Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

BD à Bastia : Les trois coups…

Les 18es rencontres de BD à Bastia démarrent - officiellement - jeudi à 19 heures au Centre culturel Una Volta. Mais, Dominique Mattei et ses collaborateurs peuvent vous en parler, elles sont bien plus anciennes que cela. " Les premières ont été portées sur les fonts baptismaux trois ans auparavant".
La directrice du Centre Culturel mais plus encore grande inspiratrice, et ce depuis toujours, de BD à Bastia raconte cette belle aventure…

Dominique Mattei
Dominique Mattei

Dominique Mattei :

" Un monde fou, fou…"
"En 1993, aux prémices de la manifestation qui était très loin de ce qu'elle est devenue aujourd'hui, nous voulions essentiellement créer, autour du livre, du roman et de la poésie pour la jeunesse, un événement lors d'un week-end à la Cafet du Centre culturel. A notre grande surprise un monde fou, composé de femmes d'enfants et d'adultes  a répondu à notre appel et est venu à la rencontre des premiers auteurs - Pétillon était de ceux-là - que nous avions invités".

"La preuve était faite que l'on pouvait vraiment réaliser quelque chose autour de la BD."
Et, au fil des ans, dans le giron de BD à Bastia les Rencontres ont grandi. Sans jamais se dénaturer.
"Nous voulions des rencontres sans prix. Simplement une manifestation, des ateliers, des expositions originales, des auteurs et des temps de rencontres et d'échanges."

La forme a fait des adeptes.
Aujourd'hui, immédiatement après Angoulême et ses 3,5 millions d'euros, on trouve BD à Bastia avec un budget qui n'a rien de comparable mais auquel "Le Monde accorde quatre pages dans son magazine et pour laquelle France Culture va réaliser deux émissions en direct depuis la Cafet d'Una Volta samedi !
Elle peut être, dès lors très fière du chemin parcouru Dominique Mattei.
D'autant que son organisation a permis de "maîtriser" de la meilleure des façons qui soit la manifestation.
BD à Bastia, c'est vrai, aurait pu voir plus grand.

"Mais après dix années de Rencontres, nous avons décidé de nous limiter à un maximum de trente auteurs et de ne pas davantage augmenter le nombre d'expositions. Il faut laisser aux auteurs et aux visiteurs le temps de se rencontrer" explique la directrice du centre culturel.

 

4 000 visiteurs !

"Nous avions commencé avec deux ou trois classes, aujourd'hui nous recevons, en refusant du monde, 4 000 visiteurs en quatre jours !"
"Mais, c'est notre volonté. De la sorte, nous sommes assurés que les gens qui viennent vers nous repartent toujours avec quelque chose."
Les Rencontres font donc recettte. Mais cela n'est vraiment pas nouveau.
Et même si Dominique Mattei, en tire une légitime fierté, ce n'est pas le plus important pour elle.
"A l'heure du bilan de toutes ces années qui viennent de s'écouler je crois que le fait le plus intéressant à retenir est ce goût pour la BD qui s'est développé à Bastia et en Haute-Corse. Il  existe un, vrai, lectorat et une culture s'est mise en place : les gens qui viennent une fois aux Rencontres, y reviennent toujours".
"Mais bien plus que  tout ce qui précède c'est, je pense, l'image positive de la Corse, que véhicule, au-delà du simple champ culturel les Rencontres, qui est à retenir" ajoute Dominique Mattei.

Tout est dit ou presque.

En efeft il convient d'ajouter que la manifestation dont l'entrée est gratuite, bénéficie de "l'aide indéfectible de la Ville de Bastia qui soutient financièrement et logistiquement les Rencontres".

Et se méfier de ce qui va se tramer au centre culturel Una Volta.
On fait, en effet, état d'un complot que mènerait un certain François Saunière.
Dès lors conviendra t-il d'être sur ses gardes en permanence !

La première affiche de Bd à Bastia : c'était en 1996
La première affiche de Bd à Bastia : c'était en 1996

Demandez le programme

Jeudi 31Mars

14h30 : Rencontre avec Bruno Heitz à la  Bibliothèque de Bastia
15h30 : Rencontre avec Nylso et Admon Baudoin au lycée Jean-Nicoli

17 heures : Vernissage de l'exposition de "Novella à Bastia" au lycée Jean-Nicoli

18h30 : Rencontre avec Etienne Davodeau, cafet Una Volta

19 heures : Inauguration des expositions au centre culturel Una Volta et au théâtre municipal

Vendredi 1er Avril

10h30 : Rencontre avec Ilia Grenne et Juliette Binet , cafet Una Volta

12-13h30 : La Grande Table, en direct sur France Culture, cafet Una Volta

16-17 heures :A plus d'un titre, en direct sur France Culture, cafet Una Volta

18 heures :Rencontre avec Christian Lax , cafet Una Volta

19h30 : Vernissage des expositions "Livres impossibles", Galerie Gour-Beneforti, et jardins de la Mairie du marché

Samedi 2 Avril

10 heurs : Rencontre  avec Olivier Tallec, ceft Una Volta

11 heures : Rencontre avec Benoît Jacques, cafet Una Volta

12h30 : Vernissage de l'exposition "Rupestres!", musée d'histoire de Bastia,La Citadelle

14 heures : Rencontre avec les auteurs de l'exposition "Rupestres!", musée d'histoire de Bastia

16h30 : Rencontre avec Domionique Goblet, cafet Una Volta

18 heures : Rencontre avec les auteurs de l'exposition "Un vaste complot" et Etienne Lécroart, cafet Una Volta

Dimanche 3 Avril

10h30 : Rencontre avec Marc-Antoine Mathieu, cafet Una Volta.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0