Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse-du-Sud : A Porto-Vecchio la citadelle s'effondre…

 

 

J.C Angelini (Nat.) est élu au dépens de C. Rocca Serra (UMP) dans le canton de Porto Vecchio.

Ce sera l'événement majeur de ces élections cantonales 2011. Le symbole est fort. La valeur montante du nationalisme modéré, Jean Cristophe Angelini est élu avec 53.8% des voix aux dépens du sortant Camille de Rocca Serra, historiquement implanté dans son fief de Porto Vecchio.  

 

Malgré une participation en hausse de 12% dans le canton, le sortant UMP n'obtient pas une progression en suffrages suffisante. Son jeune concurrent semble en revanche avoir bénéficié du report de voix de Corsica Libera et du Front de Gauche. Il a également reçu le soutien très remarqué de trois personnalités très en vue de la majorité régionale de Paul Giacobbi et membre de son exécutif : Jean-Charles Orsucci, le maire de Bonifacio, Emmanuelle de Gentile et Jean Louis Luciani.

 

C'est donc un large soutien autour de la candidature d'un nationaliste qui constitue aussi le fait nouveau de cette élection.  Cela reflète la stratégie qui n'avait pu se concrétiser lors des dernières territoriales, à savoir un clivage qui transcende les étiquettes des partis pour parler de projets. Selon le candidat victorieux " il y a une recomposition d'ensemble qui est en cours" et qui préfigure peut être un changement politique majeur des temps qui viennent.  

 

Ce résultat risque de poser bien des problèmes à Camille de Rocca Sera qui avait succédé à son père, lui-même élu depuis 1949. Tous les regards sont déjà tournés vers la municipale de 2013 pour laquelle l'ami de Nicolas Sarkozy semble, plus que jamais, en danger. Son image de patron au sein de l'UMP locale risque aussi d'être  passablement écornée. Marcel Franscici tentera certainement de briguer son mandat de député l'année prochaine.


Mais bien qu'il avoue son échec,  il est déjà prêt à affronter l'adversité et repartir d'un bon pied, poussé par "le souffle de la jeunesse qui s'est rallié à sa candidature" entre les deux tours, le confortant dans son envie de combat politique.

Écrire commentaire

Commentaires: 0