Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Christian Califano : "Je me sens bien à Bastia XV"

Il pourrait la « ramener » sans problème Christian Califano.
Il est vrai qu’avec ses 72 sélections en  équipe de France, et son talent qui l’a fait voyager de Toulon à Toulouse, en passant par Bourges dans un premier temps, puis  de  l’hémisphère Sud jusqu’à, enfin, plus près de nous ,en Angleterre et du côté d’Agen, il impose le respect.Mais chez « Cali » ce n’est pas le genre de la maison. 

Et il en administre la preuve chaque fois qu’il plonge dans l’atmosphère chaleureuse de Bastia XV.
Dimanche, après plusieurs semaines d’absence, il était au cœur de la mêlée bastiaise qui devait absolument l’emporter face à Saint-Laurent du Var.Le visage encore marqué par les contacts et les efforts consentis, il livre son sentiment sur  ce match à Corse Net Infos.


« A quand de véritables infrastructures ? »
« Ce fut un peu particulier en raison, bien sûr des conditions atmosphériques exécrables et du fait que nous n’avons pas pu nous préparer, en amont, comme il fallait. Sans infrastructures de repli – qui manquent cruellement ici - difficile en effet, de travailler convenablement un avant –match. »

« Le plus beau est à venir »
«  Malgré ce handicap initial, l’application a été vite de mise sur le terrain. Mais même avec un ballon difficile a maîtriser et une équipe de Saint-Laurent du Var qui mettait la pression sur les regroupements, nous l’avons emporté. C’est, bien sûr, de bon augure pour la suite même s’il ne faut pas s’arrêter de travailler, car le plus beau est à venir pour Bastia XV. ».

« La même détermination »
« Cette victoire nous ouvre d’autres perspectives. Il ne faudra pas jouer « petits bras pour aller vers les phases finales qui sont encore à notre portée. Aujourd’hui au terme de deux ballons portés, nous sommes allés à l’essai : je trouve que ce n’est pas mal. »
Et, ce n’est pas fini. J’en suis persuadé. En quittant, il y a quatre mois,  le groupe pour aller sur le Dakar, j’avais laissé un groupe déterminé. En revenant aujourd’hui, j’ai retrouvé la même détermination. »

« Le seul point noir »
« Le seul point de la journée, c’est la mécanique personnelle qui est un peu bloquée. Je sors à peine du garage et il me faudra être plus assidu aux entrainements avec cette équipe avec laquelle je veux continuer à prendre du plaisir comme je le fais actuellement. »

« Heureux pour Jean-Luc »
« Mais aujourd’hui j’ai été particulièrement heureux d’avoir partagé mon jubilé avec Jean-Luc (Tolofua). Bien sûr, il manquait… 50 000 spectateurs, mais on n’a pas besoin d’autant de monde pour célébrer le rugby et l’amitié avec un personnage de cette trempe !

                                                                                                                                             C. M

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Noël ou Natale en Corse (samedi, 29 septembre 2012 14:19)

    Salut Cali.
    Un ami à moi des suportere de la section paloise vient ce jeter un ptit jaune chez moi et m apprend que tu est en Corse.
    Je suis en Corse depuit 12 ans et j aimerai bien ce faire une ptit virée ensemble.
    Rappel toi c moi qui est fait le sol de la salle de muscu à Toulouse
    À tu de la mémoire ?
    J espère à bientôt sur mi
    Île .
    Natale